Namaskar

Ce site est dédié à l’enseignement de

Sri Nisargadatta Maharaj en français.

Nisargadatta maharaj, niceci ni cela,

 

Vous y trouverez des informations sur sa vie, son enseignement,  la lignée des Navnath Sampradaya, des extraits de ces propos, la présentation des livres, des vidéos et audio.

Voici une vidéo de présentation de Nisargadatta Maharaj à l’occasion de la sortie du livre  » méditations avec Sri Nisargadatta Maharaj »

suivie d’une courte présentation de son enseignement

Sous la rubrique Nirupanas sera proposé hebdomadairement un extrait d’un des 140 Nirupanas qui constituent le corps de l’ouvrage précédemment évoqué. Extrait qui pourra donner lieu à commentaire ou proposition de méditation.

Toutes informations ou liens vers des supports francophones d’enseignements de Nisargadatta Maharaj ont leur place sur ce site.

Les articles de fond et archives seront étoffés au fil du temps. Vous pouvez y contribuer en prenant contact avec l’administration de ce site.

En vous souhaitant d’y trouver un ressourcement essentiel.

Merci

 

* Namaskar:

Manière de se saluer pratiquée originellement en Inde.

Peut aussi se dire Namasté. Le terme namasté à une connotation plus mondaine, que Namaskar, qui se réfaire à une dimension plus spirituelle ( satvique). Namaskar peut être traduit de différentes manières qui peuvent se rejoindre  le sens de :   » Le Divin en moi salue  le Divin en toi, dans une reconnaissance de notre unique essence.  »

Suivant à qui l’on s’adresse, les mains seront au dessus de la tête ( Dieu, Principe créateur, Absolu), ou bien au niveau du front ( guru, maître spituel) ou au niveau de la poitrine, du Coeur au quotidien.

                                                                  Namaskar de Nisargadatta

« Un vrai dévot n’est prisonnier de personne. Il peut accomplir des rituels, mais il est au-delà d’eux. Adorer Dieu signifie être convaincu que Dieu n’est rien d’autre que nous-mêmes. »

Nirupana 44 extrait.

 

Nirupanas

Nirupana 35 – pas d’activités

 Plus vous accédez à la compréhension de la spiritualité, plus vos besoins se réduisent. Quand un jiva (conscience se percevant comme individu) meurt, cela veut dire que le sens « Je suis » prend fin. Pour saisir cela, il faut y être stabilisé. Quoi que  ce soit à quoi vous vous identifiez, cela prendra fin. Le sentiment « Je suis …

Nirupana 34 – ‘Je suis’ une expérience transitoire

 Toutes les religions sont les religions de la tradition. La vraie religion est de connaître la nature du Soi. Soyez en Cela. Celui qui est mort, a-t-il l’expérience d’être mort ? Quelqu’un d’autre dira qu’il est mort. C’est la tradition. Ce qui voit, à travers celui qui connaît, est la conscience. Dans cette vision se déroule toute cette …

Nirupana 33 – Naissance et connaissance

 Qu’est-ce qui est nécessaire pour reconnaître le Soi ? Est-ce le mental? Ce qui connaît le mental est la conscience. Le Soi ne peut être connu qu’au travers de la conscience. Ici, l’intellect n’est d’aucune utilité. L’intellect est l’essence du mental collectif. La conscience doit être réalisée au travers de la conscience qui est antérieure au mental. Vous …