Namaskar

Ce site est dédié à l’enseignement de

Sri Nisargadatta Maharaj en français.

Nisargadatta maharaj, niceci ni cela,

 

Vous y trouverez des informations sur sa vie, son enseignement,  la lignée des Navnath Sampradaya, des extraits de ces propos, la présentation des livres, des vidéos et audio.

Voici une vidéo de présentation de Nisargadatta Maharaj à l’occasion de la sortie du livre « méditations avec Sri Nisargadatta Maharaj »

 

Sous la rubrique Nirupanas sera proposé hebdomadairement un extrait d’un des 140 Nirupanas qui constituent le corps de l’ouvrage précédemment évoqué. Extrait qui pourra donner lieu à commentaire ou proposition de méditation.

Toutes informations ou liens vers des supports francophones d’enseignements de Nisargadatta Maharaj ont leur place sur ce site.

Les articles de fond et archives seront étoffés au fil du temps. Vous pouvez y contribuer en prenant contact avec l’administration de ce site.

En vous souhaitant d’y trouver un ressourcement essentiel.

Merci

 

* Namaskar:

Manière de se saluer pratiquée originellement en Inde.

Peut aussi se dire Namasté. Le terme namasté à une connotation plus mondaine, que Namaskar, qui se réfaire à une dimension plus spirituelle ( satvique). Namaskar peut être traduit de différentes manières qui peuvent se rejoindre  le sens de :   » Le Divin en moi salue  le Divin en toi, dans une reconnaissance de notre unique essence.  »

Suivant à qui l’on s’adresse, les mains seront au dessus de la tête ( Dieu, Principe créateur, Absolu), ou bien au niveau du front ( guru, maître spirituel) ou au niveau de la poitrine, du Coeur au quotidien.

                                                                  Namaskar de Nisargadatta

« Un vrai dévot n’est prisonnier de personne. Il peut accomplir des rituels, mais il est au-delà d’eux. Adorer Dieu signifie être convaincu que Dieu n’est rien d’autre que nous-mêmes. »

N.M

Nirupana 44 extrait.

 

Nirupanas

Nirupana 95 – La lumière de cette flamme est notre conscience

En fait, le prana est ce qui soutient l’expression de Sattva. La nourriture est nécessaire à notre existence pour voir sa flamme perdurer. La lumière de cette flamme est notre conscience. En méditation, une pointe de Sattva devient visible. Une fois que cela est vu, tous les comportements erronés prennent fin. C’est le signe de …

Nirupana 94 – dites-moi qui est né

La conscience est limitée tant qu’elle est identifiée au corps-mental et au prana. À partir du moment où elle se réalise, elle n’est plus limitée. Celui qui dit : « Je ne suis pas le corps, je ne suis pas le mental, je ne suis pas le prana », n’est pas limité non plus. Celui …

Nirupana 93 – voeu de silence

À cause de l’influence de maya, chacun dit : « Je suis le corps. » En fait, il n’y a pas de maya (elle est illusoire). Elle rend un individu fier de son corps. Le corps et ses comportements sont éphémères. Parce que le mental en prend la responsabilité, cette vie mondaine doit être supportée. …