Namaskar

Ce site est dédié à l’enseignement de Nisargadatta Maharaj.

Vous y trouverez des informations sur sa vie, la lignée des Navnath Sampradaya, ces propos, et plus particulièrement ceux retranscrits dans l’ouvrage « Méditations avec Sri Nisargadatta Maharaj »  aux éditions Aluna.

Sous la rubrique Nirupanas sera proposé hebdomadairement un extrait d’un des 140 Nirupanas qui constituent le corps de l’ouvrage précédemment évoqué. Extrait qui pourra donner lieu à commentaire ou proposition de méditation.

Toutes informations ou liens vers des supports francophones d’enseignements de Nisargadatta Maharaj ont leur place sur ce site.

Les articles et archives seront étoffés au fil du temps. Merci d’y contribuer en prenant contact avec l’administration de ce site.

 

Merci

 

* Namaskar:

Manière de se saluer pratiquée originellement en Inde.

Peut aussi se dire Namasté. Le terme namasté à une connotation plus mondaine, que Namaskar, qui se réfaire à une dimension plus spirituelle ( satvique). Namaskar peut être traduit de différentes manières qui peuvent se rejoindre  le sens de :   » Le Divin en moi salue  le Divin en toi, dans une reconnaissance de notre unique essence.  »

Suivant à qui l’on s’adresse, les mains seront au dessus de la tête ( Dieu, Principe créateur, Absolu), ou bien au niveau du front ( guru, maître spituel) ou au niveau de la poitrine, du Coeur au quotidien.

                                                                  Namaskar de Nisargadatta

« Un vrai dévot n’est prisonnier de personne. Il peut accomplir des rituels, mais il est au-delà d’eux. Adorer Dieu signifie être convaincu que Dieu n’est rien d’autre que nous-mêmes. »

Nirupana 44 extrait.

 

Nirupanas

Nirupana 31 – connaissance et inconnaissable

20 avril 1978  Ici, nous parlons uniquement de pourquoi nous avons besoin de notre sensation d’être et de quelle utilité elle est pour nous maintenant. Ici, rien n’est évoqué au sujet du passé ou du futur. Quoi que ce soit de connu arrivera à sa fin. Chacun a l’impression qu’il devrait « être », mais « être …

Nirupana 30 – Action sans acteur

 Gardez le silence et dites : « Je ne suis pas le corps. » Tout disparaîtra spontanément et votre vraie nature sera dévoilée. Je ne suis pas le Sattva guna  (conscience) parce que je suis celui qui le connaît (Je suis antérieur à lui). J’étais déjà là avant que le corps me recouvre, mais je n’avais pas d’information. Toute …

Nirupana 29 – le temps

 Le temps apparaît avec « Je suis » et alors tout arrive. Quand il disparaît, rien ne reste. Ce n’est pas possible d’être totalement sans préoccupation, parce que c’est inhérent à la nature du temps. Nous sommes juste des spectateurs impuissants. Les choses arrivent telles qu’il se doit. Toutes les affaires du monde se font spontanément. Rare est …