Namaskāra

Ce site est dédié à l’enseignement de

Shri Nisargadatta Maharaj en français.

Quand je vois que je ne suis rien, c’est la Sagesse;

Quand je vois que je suis tout c’est l’Amour.

Entre les deux ma vie s’écoule

Nisargadatta Maharaj

méditations avec sri nisargadatta maharaj

“Le destin se réfère au nom et à la forme. Comme vous n’êtes ni le corps ni le mental, le destin n’a aucun contrôle sur vous. Ce que vous êtes réellement est complètement libre. La coupe est conditionnée par sa forme, sa matière, son utilisation, etc. Mais l’espace à l’intérieur de la coupe est libre. Même le destin n’est qu’une idée. Les mots peuvent être assemblés de tant de façons ! Les énoncés peuvent être différents, mais changent-ils la Réalité ? Il existe tant de théories pour expliquer les choses – toutes sont plausibles, aucune n’est vraie. “

– Nisargadatta Maharaj-

Vous y trouverez des informations sur sa vie, son enseignement,  la lignée  Navnāth sampradāya, des extraits de ses propos, la présentation des livres, des vidéos et audio.

Sous la rubrique nirūpaṇa , chaque semaine, est proposé un enseignement de Nisargadatta Maharaj qui pourra donner lieu à commentaire ou proposition de méditation.

Toutes informations ou liens vers des supports francophones dédiés à l’enseignement de Nisargadatta Maharaj ont leur place sur ce site.

Les articles de fond et archives sont étoffés au fil du temps. Vous pouvez y contribuer en prenant contact avec l’administration de ce site et nous signaler aussi tout disfonctionnement.

En vous souhaitant d’y trouver un ressourcement essentiel.

 Dhanyavādaḥ, Merci

* Namaskāra :

Manière de se saluer pratiquée originellement en Inde.

Peut aussi se dire namasteNamaskāra peut être traduit de différentes manières qui peuvent se rejoindre dans  le sens de :  ” La Conscience Universelle en moi salue  la Conscience Universelle en toi, dans une reconnaissance de notre unique essence. “

Suivant à qui l’on s’adresse, les mains seront au dessus de la tête ( Dieu, Principe créateur, Absolu), ou bien au niveau du front (Guru, maître spirituel) ou au niveau de la poitrine, du Coeur au quotidien.

Nisargadatta Maharaj
                                        Namaskāra de Nisargadatta face à l’océan, sur la plage de Mumbai

« Un vrai dévot n’est prisonnier de personne. Il peut accomplir des rituels, mais il est au-delà d’eux. Adorer Dieu signifie être convaincu que Dieu n’est rien d’autre que nous-mêmes. »

N.M

Pour recevoir automatiquement le post hebdomadaire d’enseignement de Nisargadatta Maharaj dans votre boîte mail, vous pouvez procéder de la manière suivante:

1/Rendez-vous sur un article de votre choix dans la rubrique Nirupana

2/En dessous de l’article vous pourrez laisser un commentaire (même très simple, un simple smile suffit).

3/ Vous pourrez alors rentrer l’adresse mail à laquelle vous souhaitez recevoir les prochains articles, en cochant la case correspondante.

4/ Valider la publication du commentaire.

N-b : Cette démarche est totalement gratuite, votre adresse mail ne sera pas partagée.

Nirūpana

Je Suis 78 – toute connaissance est ignorance

Visiteur : Sommes-nous autorisés à vous demander de nous dire comment vous êtes vous réalisé ? Nisargadatta Maharaj : D’une certaine façon, ce fut très simple et facile dans moncas. Mon Guru, avant de mourir, m’a dit : Crois-moi, tu es la réalité suprême. Ne doute pasde mes paroles, ne sois pas incrédule. Je te …

Je Suis 77 – ” Je” et ” mien sont de idées erronées

Visiteur : Je suis très attaché à ma famille et à mes biens. Commentpuis-je me départir de cet attachement ?Nisaragdatta Maharaj : Cet attachement naît avec le sens de ” moi ” et de ” mien “. Trouvez la véritable signification de ces mots et vous serez libéré de toute servitude. Vous avez un intellect …

Je Suis 76 – Avoir connaissance que l’on ne sait pas, est la vraie connaissance.

Nisargadatta Maharaj : Il y a le corps. À l’intérieur du corps paraît être un observateur et à l’extérieur – un monde observé. L’observateur et son observation ainsi que le monde observé apparaissent et disparaissent ensemble. Au-delà de tout cela, il y a le vide. Cette vacuité est une pour tous.Visiteur : Ce que vous …