Conscience et Absolu – Demeurez en paix

Visiteur : Si la conscience est identique sous toutes ses formes pourquoi chaque individu a-t-il des pensées et des actions différentes?

Nisargadatta Maharaj : Les pensées et les actions sont du domaines du corps-esprit, et il est l’essence des cinq éléments. La forme dépend à des degrés variés des cinq éléments et de trois guna-s ( qualité d l’être). Les pensées et les actes dépendent du conditionnement qui commence dès que la conscience est là. Sans la conscience, il n’y aurait que des formes mortes (inanimées).

La conscience et le corps sont maintenus en bon états par la nourriture et les médecines que nous absorbons. Dans chaque forme les pensées, les mots et les actes dépendent non seulement du conditionnement qu’elle a  subi depuis son apparition ( sa naissance), mais aussi du conditionnement antérieur, au moment de la conception. La conscience était latente dans cette naissance chimique.

Ironie de l’identification avec le corps

Depuis combien de temps vous occupez-vous de spiritualité?

Visiteur : Depuis quarante ans. J. suivais la voie du « Qui suis-je? » de Ramana Maharshi, et j’ai lu le livres sur l’enseignement de Maharaj.

Nisargadatta Maharaj : Jusque là , ça va. Comment comprenez-vous votre Soi?  Vous êtes quoi?

Visiteur: La conscience.

Nisargadatta Maharaj : L’Ultime est avant tout expérience. « L’être-moi » ( I Amness) est le commencement de l’expérience. Sur la feuille blanche de l’Ultime cette cognition est apparue, et la question s’est posée : Je suis qui , je suis quoi? ». Ce sentiment d’être n’a pas la saveur (color, la couleur) de la forme. C’est juste un sentiment d’être, le sens qu’il y a un  » étant ». Ça a été la  première expérience.

Visiteur: C’est Maya.

Nisargadatta Maharaj : Comme vous n’avez pas la réponse à « Qui suis-je » vous répondez  que c’est Maya. Votre réplique n’est pas une réponse. À quoi vous identifiez-vous?

Visiteur: Je suis le Brahman.

Nisargadatta Maharaj: Vous n’en avez pas l’expérience directe. Vous ne faites que répéter ce que vous avez lu ou entendu. Vous êtes quoi , d’après vous?

Visiteur : J’ai eu une expérience …

Nisargadatta Maharaj: Il y a expérience quand « l’être-moi » ( I Amness) est là, mais avant cette expérience du « Je suis » ( I am) quelle était la situation?

Visiteur: Je ne sais pas.

Nisargadatta Maharaj : Je vous parle parce que vous avez la sagesse pour comprendre.

Visiteur: Est-ce que je peux stopper cet « être -moi » et être avant le « Je suis »?

Nisargadatta Maharaj : Comment stopper un processus naturel? Tout arrive spontanément. En ce moment vous êtes la conscience, qui bouge, qui vibre. Ne croyez pas que vous êtes quelque chose d’autre ( une entité séparée) que cette conscience qui bouge et qui vibre. Vous faites partie du jeu de cette conscience. Vous, la conscience, vous êtes le produit de la nourriture consommée.

Au niveau de la conscience active, qui est Soi, et qui est en activité, il ne peut y avoir d’identification à un corps particulier.

Visiteur: Comment m’en convaincre?

Nisargadatta Maharaj : Quand vous êtes dans la quiétude du Soi, vous avez la conviction. Demeurez en paix.

Nisargadatta Maharaj

Le 29 mars 1981

Extrait de « Conscience et Absolu » aux éditions des deux Océans

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *