Conscience et Absolu – qui vous êtes n’est jamais né

Nisargadatta Maharaj: Maintenant, vous savez que vous êtes. Comment est-ce arrivé, qu’est-ce qui vous fait savoir que vous êtes? Il faut aller à la source. Il y a cent ans, vous ne saviez pas que vous existiez. Aucun problème, alors. Maintenant, à cause de ce savoir, les problèmes ont commencé. C’est à cause du corps que cet « être-moi » ( en anglais: I Amness) a fit son entrée, donc que savons-nous du corps et de ce « sens du Je » (en anglais : I-ness)?

Visiteur: Quand le corps s’effondre, quand la personne est morte, est-ce que la mémoire et la conscience continuent?

N.M : La conscience et la mémoire sont toutes les deux des qualités du corps sustenté par la nourriture, mais le vrai Soi est autre chose.

V: Turya, qu’est-ce que c’est? ( conscience pure)

N.M: Turya veut dire que vous seul restez, rien d’autre. Tant que vous savez que vous êtes, tout est. Apprenez ce que vous êtes, et vous aurez toute les réponses; découvrez l’origine du corps et de cet  » être-moi ». Découvrez tout cela, et vous saurez ce que vous êtes.

Tout ce qui change n’est pas votre Soi; ce corps-esprit change constamment. Il n’était pas là, il est arrivé, il va disparaître. Il n’est pas vous. Découvrez ce que vous êtes.

C’est la conscience qui est importante. Concentrez-vous sur la conscience. Voilà ce qu’est la méditation; méditez, et la conscience vous dira tous les secrets. la conscience aime cet Amour-de-soi. Concentrez-vous sur la conscience seulement, vous apprendrez à la connaître. Si vous vous interessez au monde, alors vous ne vous intéressez pas à la conscience. Intéressez-vous seulement à elle, alors elle vous dévoilera tous les secrets, et alors vous saurez ce que vous êtes. Ce « vous » saura qui vous êtes, mais cet aperçu signifie conscience pure, et là il n’y a plus de »Je ».

La méditation, c’est se regarder. ëtre dans la conscience, sans rien d’autre, c’est la connaissance sans language que vous Êtes. il y aura des pensées, mais de plus en plus faibles, seul le sens d’être, d’étant (I Amness) continuera; seulement la conscience sans activité aucune. Si il y a identification au corps-esprit, se regarder agir, par exemple observer sa colère.

V: ESt-ce que Maharaj sent son corps?

N.M : Tout arrive par la conscience. je vois ce corps comme je vous vois; mais je ne suis pas ce corps, je ne m’identifie pas à lui. La conscience n’est ni m^me ni femelle, elle est lumière. Lumière signifie aussi chaleur. Quand la température baisse du corps baisse vraiment., le docteur dit que le patient n’est plus.

V: Est la réincarnation?

M.N:  Même cette naissance n’est pas réelle. C’est à cause du corps qu’il ya cette qualité « d’être-moi » Dans le  sommeil profond vous ne savez pas si vous existez ou non; vous ne vous sentez pas être, c’est tout. Vous n’êtes pas né du tout; votre existence est annoncée, c’est tout. Vous existiez même avant votre naissance; vous existez dans l’éternité, mais c’est seulement dans votre petite enfance que vous avez su que vous existiez.

Ne vous occupez que de cette naissance ( la vôtre). Pourquoi se poser des questions sur la réincarnation? Voyez déjà si cette naissance est vraie.

Nisargadatta Maharaj

Entretien du 5 juin 1981

Extrait de « Conscience et Absolu » aux éditions des deux Océans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *