Nirupana 118 – Guru Purnima

Guru Purnima est considéré être le jour où l’on atteint la perfection de notre propre nature. Après la réalisation du Soi, les pratiques dévo- tionnelles se poursuivent indirectement. Le Sadguru ne peut pas être connu au travers de la conscience. Le Sadguru ne peut être connu. Par une Foi sincère, la parole du Guru est suivie fidèlement et la conscience se libère. La conscience ne peut décrire le Sadguru. Le Sadguru est éternel, parfait et libre de tout désir. Chacun devrait Le tenir en contemplation. En quoi avez-vous foi quand vous interagissez dans le monde ? N’est- ce pas en votre conscience ? Cependant, ce n’est pas infini. Qu’est-ce que l’on sous-entend quand on dit que le mental n’est pas fiable ? Le Sadguru ne peut pas être appréhendé, cependant il vous gratifiera de sa véritable et éternelle nature, telle qu’elle est. Au-delà de toute description, de toutes qualités, se trouve le Sadguru. Le reste, qui n’est que parole, ne concerne pas le Sadguru. Reconnaissez ce qui n’est pas vrai. Dans ce qui n’est pas vrai, vous ne trouverez pas votre véritable nature. Poursuivez la méditation. Pour avoir connaissance de cette conscience qui médite, et de comment elle est devenue lumineuse, vous devez vous tenir à la parole du Guru. L’idée de la mort ne peut être détruite qu’au travers de Nirvikalpa samâdhi (état sans aucune construction mentale). Cela ne peut se faire au travers de concepts. Soyez loyal envers la foi en vous-même. Il ne doit rester aucune place pour de l’anxiété telle que « Qu’est-ce qui va m’arriver ? ». Le monde dans son entier est apparu spontanément. Allez à la Source d’où il est apparu. Pour comprendre cela, une dévotion non duelle envers le Guru est nécessaire.

Nisargadatta Maharaj

dimanche 9 juillet 1979

Extrait de « méditations avec Sri Nisargadatta Maharaj » éd. Aluna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *