Nirupana 119 – Jaï Guru

Vous pouvez facilement vous empêtrer dans des rituels. C’est un en- fermement. Quel est votre principal intérêt ? N’est-ce pas votre corps ? Tant que vous ferez des efforts spirituels à partir de la conscience identi- fiée au corps, vous ne serez pas en paix. Vous ne pouvez rien faire pour la Vérité.

Il n’y a pas d’autre Dieu que Cela par quoi vous avez connaissance d’être. Mais même ça ne vous donnera pas une paix éternelle. Quand vous contacterez sa Source, vous deviendrez un océan de paix. Vous n’avez ni taille, ni forme. Quand vous êtes pleinement convaincu de ceci, vous devenez sans forme. Quand les pensées disparaissent, reste la pure conscience.

Une pensée juste s’élève dans la pure conscience. Au travers d’une discrimination correcte, les concepts sont détruits. Méditez sur la conscience sans faire subir de pénitence au corps ou au mental. Par la méditation, des pensées discriminantes surgissent.

Il ne s’y trouve pas de pensée dépourvue d’ego. En laissant venir une pensée qui permet de comprendre une autre pensée, vous purifiez votre intellect egocentré. Où il y a ego, il y a emprisonnement. La conscience est pur amour. Continuez de réciter : « Jaï Guru, Jaï Guru, Jaï Guru », même si cela se fait silencieusement. En faisant cela, nous nous éveillons. Guru signifie conscience. Se remémorer le Guru est un signe de grande fortune. Votre conscience est le Guru qui imprègne tout.

Guna (la conscience) fait tant de choses, mais après la réalisation du Soi, il perd toute qualité. La conscience devient pure et sainte par la récitation de « Jaï Guru ». Alors elle devient sans qualité.

Krishna fit énormément d’actions dans le monde, mais jamais aucune qualité ne Le toucha. Alors qu’il négocie les affaires du monde, qui peut proclamer être sans qualité ? (Seul un jnani le peut). Tout le chaos est dû au concept « Je suis le corps ». Les affaires du monde sont menées par la force des concepts. Ne renoncez à rien. Vous avez juste à comprendre.

Rajo guna ne fonctionne pas sans l’attente de la récolte du fruit de l’action. Qu’est-ce qui fait souffrir ? N’est-ce pas votre désir de faire perdurer votre existence ? Rajo guna est impliqué dans l’identification aux mémoires.

La conscience, la connaissance « Je suis », est la vision de Narayana – Dieu. En Narayana se trouvent à la fois le principe masculin et le principe féminin. La conscience pure est appelée Narayana. Les êtres n’en ont pas connaissance, c’est pourquoi ils souffrent la misère. Ceux qui ont reconnu que la conscience est dépourvue de qualité se lassent d’être en ce monde. Ils vont en des lieux isolés comme les Himalaya. La conscience universelle est vaste, mais son essence est non manifestée.

Vous devez être si intime avec le Guru, que vous devez ressentir que votre conscience et la manifestation du Guru en tant que « Je suis » sont la même chose. Est-ce qu’une action est possible sans prana ? Est- ce que Celui qui connaît le prana est affecté par lui ? Rappelez-vous simplement que votre forme est comme l’espace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *