Nirupana 26 – Lumière du Soi

 Je ne parle pas à votre corps. D’ailleurs, vous ne devriez pas non plus parler en tant que corps.

Laissez le corps être. Veillez sur lui. Dès à présent, ayez connaissance de qui quittera le corps, maintenant que vous n’êtes plus le corps mais celui qui connaît le corps.

Soyez totalement attentif.

Soyez présent au fait que vous êtes la lumière, et ensuite agissez.

La conscience est une lampe, la source de lumière. Voyez-vous le ciel grâce à cette lumière où êtes-vous vu à cause du ciel ?

Discernez ceci.

Rendez-vous à la Source qui est antérieure à l’espace.

Est-ce que votre vue est entachée ? Est-ce que l’espace à un quelconque trou en lui ? Est-ce que la vision de vos yeux n’est pas la vision du Soi lui-même ? Est-ce que cette lumière est mâle ou femelle ? C’est parce que vous l’utilisez avec le concept du corps, que la peur de mourir apparaît. Vous souhaitez et espérez tant de choses ! Mais pourquoi ne pas vous rendre à la Source ? Est-ce que quelqu’un a vu la lumière du Soi mourir ?

N.M

jeudi 27 avril 1978

Extrait de « Méditations avec Sri Nisargadatta Maharaj » éd.Aluna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *