Premiers discours 35 – Que dire de ces gens qui ignorent Dieu dans leur cœur

Bhagavan dit: «L’acquisition et l’utilisation de divers pouvoirs ne signifient pas Me réaliser. Vous ne pouvez M’atteindre que par la compagnie des sages. Dans le cas où Mon dévot aurait des difficultés, Je serai là pour l’aider. Uddhava! En ce monde, des sadhu de toutes sortes indiquent à leurs disciples différents types de pratiques. Cela n’est d’aucune aide pour M’atteindre. Nombreux sont ceux qui ont fait de grandes pénitences pour l’accomplissement de leurs désirs, mais cela n’a été d’aucune aide pour M’atteindre. Seul un être parmi des millions veut vraiment Me réaliser. Tous les autres ne courent qu’après les plaisirs. Certains n’adorent que les pouvoirs physiques et intellectuels. Un intérêt pour Moi qui soit véritable est très rare. Pour Mon vrai dévot, il n’y a rien de plus important et il est constamment absorbé en méditation. Celui qui se remet à Moi en offrande voit tous ses besoins de base spontanément satisfaits. Par ailleurs, la plupart des personnes qui visitent les temples le font pour l’accomplissement de leur intérêt personnel. Comment pouvons-nous espérer qu’ils aiment Dieu ? »

Celui qui réalise sa vraie nature peut être appelé un sage. Cet état ne peut être atteint par le culte d’aucun Dieu. Bhagavan dit en toute sincérité: «Ceux qui restent en compagnie de Mes dévots M’atteignent Moi. Bien que Ma vraie nature soit indescriptible, Je Me manifeste sous de nombreuses incarnations pour aider Mes dévots à Me réaliser. »

Comme il n’est pas possible de méditer sur le non-manifesté, il est conseillé de méditer sur la manifestation de Brahman. Pour les personnes sérieuses et engagées, Dieu est déjà présent en elles et leur réalisation est certaine. Les gopi de Krishna étaient en unité avec leur bien-aimé. Leur louange à Krishna exprimait leur unité avec Lui. Il était en elles comme leur propre Soi. Il leur dit de considérer leur Conscience comme Krishna, comme le Paramatman du monde entier. Il leur dit d’appeler leur propre Soi « Dieu ».

Dieu a donné au dévot une image juste de Lui-même, une confiance totale, et a également indiqué l’endroit où Le trouver. Le dévot a été informé de la manifestation originelle la plus simple de Dieu, sur laquelle les autres n’ont aucun contrôle ou pouvoir. Ce que notre Conscience apprend à connaître sans effort, c’est notre véritable nature, qui s’appelle Brahman. Celui qui s’efforce de connaître la vérité à ce sujet est apte à être appelé un sage.

Le véritable dévot, qui est toujours conscient de sa Conscience, est accepté par Dieu comme Son égal.

Dieu dit: «Je n’ai pas besoin d’érudits qui ont une connaissance parfaite de l’étude des Veda. Ce que vous semblez être n’est pas votre véritable forme, mais seulement une hypothèse à toutes fins pratiques.» Si quelqu’un insiste sur le fait que la forme de Dieu est celle grâce à laquelle le corps est vivant, alors ses activités mondaines ne lui seront aucunement néfastes. La présence de Shri Krishna est déjà établie en chacun de nous, avant tout le reste. Dorénavant, Celui qui agit dans le monde avec cette conviction sera appelé un sage à l’avenir. Le vrai dévot est celui qui ne croit en aucun autre Dieu que son Atman. Vous ne rencontrerez pas Dieu en visitant des lieux de pèlerinage. C’est pourquoi Tukaram dit: «Comme ces gens qui ont oublié le vrai Dieu sont aveugles. Que dire de ces gens qui ignorent Dieu dans leur cœur et adorent les pierres comme Dieu ? »

Bhagavan dit: «Le vrai dévot voit Dieu dans le Cœur et L’adore. »

Il a une foi totale en la Conscience manifestée dans le corps. Vous devez développer une foi totale en ce que vous avez entendu

maintenant. Dieu ne voit aucune différence entre un homme et une femme, mais se soucie seulement de vos sentiments et de votre amour. Dieu vous satisfera et s’adaptera à votre foi et à votre conviction. Vous devez voir par vous-même les fruits de la convic- tion. Krishna n’était qu’un jeune garçon parmi les producteurs de lait. Voyez comment il a grandi avec la conviction d’être Paramatman Lui-même. Il fut le premier à être vénéré en tant que Parabrahman dans le Yajna menée par Dharmaraj. C’est en développant la même conviction que vous deviendrez identique à Lui.

Nisargadatta Maharaj

23 octobre 1955

Extrait de « Premiers discours » aux éditions des 2 océans

 

3 réponses sur “Premiers discours 35 – Que dire de ces gens qui ignorent Dieu dans leur cœur”

  1. Merci de continuer à nous abreuver de ces nourritures célestes/ terrestres: manifesté/ non manifesté .
    « J » ‘ai eu le chance de recevoir L’explosion de l’Indicible ds le Coeur .  » Le vrai dévot a une foi totale en la Conscience manifestée dans le corps »…. dit Maharajah, j’en vis chaque jour-là preuve et la bénédiction. Merci…merci …merci…

  2. Merci de votre témoignage Claudine.
    Oui, ce n’est pas ‘quelque chose’ de lointain et inaccessible. Le véritable enseignement ne nous maintient pas dans la tête ( le mental), mais nous ramène au Coeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *